Un peu d'Histoire

Certaines traditions rapportent qu'en 1147 Bernard de Clairvaux séjourna à Ostin à son retour d'Allemagne. La cense de ce nom n'est pourtant mentionnée qu'à partir de 1231 lorsque Henri de Vianden, comte de Namur, échangea des terres avec l'abbaye de Villers. Cette exploitation agricole demeura dans la mouvance des moines qui la cédèrent en 1584 à Jean de Marotte un des plus importants maîtres de forges du pays de Namur.


Allée des 30 bonniers

Les Marotte furent anoblis en 1630; ils illustrèrent parfaitement la transformation, à la suite des troubles et des mutations économiques du XVIe siècle, d'une famille de capitalistes en grands propriétaires fonciers. Charles-Joseph de Marotte de Montigny, bien allié et riche de revenus fonciers, transforma en 1714 l'ancien prieuré auquel il adjoignit un château de plaisance classique où œuvrèrent plus tard les Moretti, une dynastie de stucateurs italiens dont le renom s'étendait jusque Laeken.

Ses descendants rhabillèrent la demeure au goût du jour au temps de la Restauration sans toutefois en altérer ni le charme, ni les volumes...

Lorsqu'en 1849, le baron Mertens consacra la ferme attenante au château à une ferme-école expérimentale, il tînt la Faculté universitaire agronomique de Gembloux sur ses fonds baptismaux.


Jeux dans l'ancien parc dessiné par
Zocher Jr, paysagiste de la cour
des Pays-Bas, aux environs de 1827.

En été 1944, pour préparer la sortie de la guerre, le comte Capelle, secrétaire du roi Léopold III, avait placé le QG de la IVe Armée Secrète à Ostin, non loin de chez lui... Arrêtés par la Gestapo le 17 août 44, ces Résistants de la première à la dernière heure périrent à Mauthausen-Gusen dans les plus pénibles conditions. Une stèle de granit à l'entrée de la grande allée évoque leur courage et leur héroïsme1.

Depuis 1984, Ostin est le siège d'une institution pédagogique qui développe un enseignement de la musique rénové par l'application des plus récents progrès de la didactique: des enfants et des adolescents, musiciens ou débutants, séjournent en stage au domaine à la faveur des vacances scolaires.

Le château et ses dépendances sont en cours de restauration et furent distingués par le prix du Patrimoine "Entreprendre pour sauvegarder" de la Fondation Roi Baudouin.

Dans le parc, quelques tilleuls argentés pleureurs, séculaires, et un érable platanoïde remarquables sont conservés au bout d'une grande allée de 600 m, allée dite des 30 bonniers, laquelle est bordée de peupliers et de hêtres pourpres: une des dernières haies-rideaux qui rythmaient jadis le "Plateau des Haies-rideaux et des ruisseaux de haute Hesbaye".


Stèle commémorative de l'Armée Secrète Zone IV

Plus de détails sur l'historique du château dans le blog d'Ostin.

1 Extrait de Ostin, Hier & Aujourd'hui, Hugues Boucher, Editions Trois Arches, 1994. Derniers exemplaires disponibles à Ostin. 18,00 €